La distribution de la cuvée spéciale ‘Mtonvin’ n°7 va se dérouler du 16 octobre au 13 novembre prochains. Les commandes ont finalement atteint le chiffre de 14 248 bouteilles, un record surprenant.

La clôture des réservations de la cuvée spéciale ‘Mtonvin’ n°7 a du être reculée d’un mois au 1er août pour répondre à la demande de nombreux retardataires. Mais il a bien fallu refuser les commandes trop tardives de septembre et même d’octobre.

En début de campagne le rythme des réservations était si lent qu’il nous a fait craindre l’annulation de l’opération si l’objectif de 10 000 bouteilles cumulées des deux vins de la famille Courrian n’était pas atteint. On pouvait croire à un engourdissement du à la Covid 19, mais le confinement s’est avéré en réalité un facteur d’encouragement.

Ce sont donc presque 9 500 b du médoc Tour Haut-Caussan et plus de 4 800 du corbières Cascadais qui vont être réparties entre Orléans, Manosque et Stuttgart (le 16.10); la Mayenne (23.10); Paris, qui compte pour la moitié des commandes (13.11); et la Haute Savoie à la frontière suisse (16.11).

« Pendant le Covid, Mtonvin nous fait du bien. »

La famille Courrian et tout particulièrement Véronique (photo ci-dessous), s’est dévouée tout l’été et la période des vendanges, en réservant au fur et à mesure 14 500 bouteilles à étiqueter « Cuvée Spéciale n°7 » et en organisant une livraison complexe et étalée dans le temps.

« Je me suis régalée avec cette opération incroyable, nous dit Véronique Courrian, notre prix est très tiré, proche du prix de revient mais l’affluence des commandes m’a vite rassurée. Vous vous êtes bien organisés entre vous tous et votre blog est super. En cette période de Covid l’opération Mtonvin nous a fait du bien. »

Signalons au passage que l’offre Tour Haut-Caussan 2019 ‘En Primeur’ sera close au 31.12. Tarifs via courrian@tourhautcaussan.com. Voir aussi leur site.

La vendange 2020 est très satisfaisante aussi bien à Tour Haut-Caussan qu’à Cascadais, qualité et quantité sont au rendez-vous. « Nous avons récolté en plein beau temps et sans être mouillé, nous avons terminé au 1er octobre juste avant la pluie. Vendanger avec des masques n’est pas marrant, mais on s’y est fait et la dernière soirée a été quand même bien explosive. « 

Le masque au nez, le moulin au loin

Trois enseignements à tirer

Cette 7ème cuvée spéciale est une réussite: le principe d’achat groupé est bien rôdé et s’annonce durable; l’objectif de rapport qualité/prix reste la raison d’être n°1 et doit le rester, mais sans chercher à viser des prix inférieurs à la valeur intrinsèque des vins sélectionnés; et l’élargissement progressif de la base d’acheteurs, opéré par eux-mêmes*, est une garantie de résultat gagnant-gagnant, amateurs et vignerons.

Le seuil minimum d’une Cuvée Spéciale ‘Mtonvin’ soit 10 000 bouteilles en moyenne, implique de coopérer avec des  domaines pouvant produire et commercialiser une telle quantité entre 7 et 8 € /b ttc livré, en moyenne. Nous nous sommes jusqu’alors logiquement cantonnés à Bordeaux qui répond à tous nos critères. Mais nous n’écartons pas une coopération avec des vignerons du Languedoc, de la vallée du Rhône ou de Provence, par exemple. Il est encore difficile d’envisager une sélection de crus hors Hexagone car l’Europe du vin est compliquée, sauf à passer pas un importateur dont le commissionnement risque de rendre le juste rapport Q/P plus hasardeux. **

Le blog mtonvin.net, maintien du lien entre les amis buveurs participant à nos cuvées spéciales, souhaite de bonnes dégustations aux acheteurs de la n°7 et leur donne rendez-vous pour la prochaine campagne.

À SUIVRE : BORDEAUX, UN MONDE ET UNE CULTURE UNIQUES

* approximativement 250, chiffre à préciser, soit une moyenne approximative de 48 à 60 b par acheteur, à préciser également. En vue d’actualiser nos statistiques, merci à ceux ayant groupé les achats de plusieurs amis de nous en communiquer le nombre.

** Les essais infructueux en Espagne et au Portugal ne vont pourtant pas nous décourager d’en tenter de nouvelles.